INFOS SUR LE MEGA-TRANSFO

img003

photo10

À la sortie du bourg de Saint-Victor-et-Melvieu, le géant du
transport électrique français RTE (Réseaux de Transport d’Électricité)
tente par tous les moyens de s’accaparer un lot d’excellentes terres
agricoles pour y implanter un gigantesque transformateur de 7 hectares.

UN TRANSFORMATEUR POUR DU BUSINESS INTERNATIONAL

Un transformateur de cette taille sert à augmenter le voltage de
l’électricité produite aux environs, pour pouvoir ainsi l’exporter loin,
très loin, sur les marchés européens et mondiaux, au moyen de lignes Très
Haute Tension (pour Saint-Victor, ce serait à destination de l’Espagne et
du Maroc). Ce que dévoile la construction de ces infrastructures, c’est
que l’énergie produite localement n’a rien à voir avec un besoin, ni même
une consommation locale. Elle est immédiatement envoyée dans un immense
réseau de distribution transnational dont le but premier est de réaliser
de substantiels profits en vendant sur les marchés les plus porteurs. Un
tel système rend immédiatement caduque toute idée d’autosuffisance
énergétique. À proximité des centrales photovoltaïques ou nucléaires, des
éoliennes ou des barrages, on consomme comme partout ailleurs l’énergie
lambda du réseau, simplement on subit gracieusement les nuisances de
production et d’acheminement.

DES NUISANCES

Il y a déjà un transformateur de 3 ha à Melvieu (qui évacue la production
des barrages du Tarn) et de nombreuses lignes THT. Faites l’expérience :
si l’on passe avec un néon sous l’une des lignes, celui-ci s’allumera tout
seul… À proximité de telles lignes, des symptômes divers apparaissent
(notamment des problèmes de fertilité), touchant parfois gravement la
santé des riverains. Sans parler du bétail dont la lactation diminue ou
s’arrête. Bref, personne ne croit plus en la soi-disant innocuité de ces
infrastructures.

L’AVEYRON, LE TARN ET L’HERAULT MENACÉS

Quel besoin d’un transformateur supplémentaire à Saint-Victor ? En
réalité, il s’agit d’une anticipation de RTE quant au projet pharaonique
d’implantation d’un millier d’aérogénérateurs (éoliennes industrielles)
dans la région. La multiplication des mâts de 120 m de haut sur toutes les
crêtes du sud Rouergue saturerait en effet rapidement le transformateur de
Melvieu. Sans compter que, par un effet d’entraînement, la présence
d’infrastructures de desserte (transformateurs et lignes THT de 225.000 et
400.000 volts) encouragera et concentrera encore un peu plus les projets
de nouvelles productions énergétiques (aérogénérateurs, centrales
photovoltaïques) autour d’elles. C’est donc de la création d’une vaste
zone industrielle de l’énergie sur tout le sud-Aveyron qu’il s’agit.

ob_e463fd8d0c59162a42463380e3b16d17_carteob_39a74d_l-eolien-industriel-en-aveyron-tht-09-13

 

 

 

Laisser un commentaire