Dimanche 23 novembre. Aveyron-Testet : un convoi solidaire

DSC_2129

Nous, comités ZAD Aveyron, sommes ici en délégation à la ZAD du Testet pour vous porter la sommes de 873 euros et 7 centimes, prélevée par nos soins lors d’un péage gratuit réalisé le 11 novembre au viaduc Eiffage de Millau. Nous apportons aussi avec nous 3 camions de matériel (2 poêles à bois, de nombreux outils, des matelas, des bottes et chaussures, des arbres fruitiers, etc…) afin d’augmenter le confort de l’habitat dans la vallée cet hiver.
Inutile de vous dire que nous nous faisons doublement violence. D’une part, nous contrarions notre avarice séculaire, d’autre part, nous bousculons des siècles et des siècles de défiance ente voisins, nous balayons ce trait majeur de l’identité aveyronnaise : le mépris du Tarnais, la raillerie des doryphores.
Par ce geste de solidarité élémentaire, nous ne prétendons pas seulement aider les inculpés et réconforter les prisonniers du mouvement. Par ce geste de complicité, c’est une nouvelle géographie que nous déployons, celle de territoires en lutte, celle du mouvement ZAD… où l’Aveyron repousse désormais ses frontières jusqu’à Notre-Dame-des-Landes !

Car s’il n’y a pas des ZAD partout, on peut en revanche dire que depuis plus de deux ans, nous portons la ZAD partout avec nous : sur les viaducs, devant les commissariats, dans les mairies, dans les rues de Toulouse, Nantes, Albi… Et malheureusement également dans les prisons.
Porter la ZAD partout veut dire aussi bien habiter un territoire, mettre en échec la police, bâtir des cabanes, faire des fêtes sauvages ou encore soutenir les camarades emprisonnés.

Longue vie au vivre et lutter du mouvement ZAD ! Puisse cette modeste contribution donner joie et courage aux camarades tracassés par la justice et l’administration pénitentiaire.

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.