Préparation d’une manifestation le 21 mars à Saint-Affrique

brouette

Depuis 10 ans les hauteurs de l’Aveyron se remplissent d’éoliennes industrielles. Une énergie soi-disant propre, dans des mains assurément sales1. Le saccage de notre région par des promoteurs avides de profit, boursicotant avec cynisme sur les marchés de l’écologie, est plus patent chaque jour. Leur idée pharaonique est d’implanter 1000 éoliennes dans la région. Heureusement ils sont aujourd’hui ralentis dans l’expansion de leur business par la saturation du réseau électrique public. C’est pour cela qu’RTE2, en bon samaritain des multinationales, projette la construction d’un gigantesque transformateur à Saint-Victor. Il devrait servir à collecter l’électricité produite par ces nouvelles centrales de l’énergie, puis à augmenter son voltage pour que celle-ci puisse être évacuée par des lignes THT et vendue jusqu’à l’autre bout de l’Europe ; une infrastructure qui n’a rien de « local » ni d’ « écologique ». Une zone industrielle de l’électricité s’étendant sur l’Aveyron, l’est du Tarn et le nord de l’Hérault. Tout ce réseau s’organiserait autour du méga transfo de Saint-Victor. Et c’est précisément là que nous allons bloquer sa réalisation.

Depuis le 21 décembre dernier, l’Amassada trône sur le site de la Plaine, sur ces six hectares qu’RTE convoite pour son infrastructure et que les propriétaires refusent de vendre. C’est une solide cabane de 40 m2 construite lors de sept journées de chantiers collectifs. Nous nous y retrouvons une ou plusieurs fois par semaine. C’est une ZAD, un étendard du NON au transfo, une barricade contre RTE. C’est un presidio3 dans lequel nous nous rassemblons, où s’organisent la lutte et la vie, un lieu où le mouvement prend chair. Le 24 janvier, sous une tempête de neige, 300 personnes sont venues participer à sa journée d’inauguration. C’est depuis ce lieu, depuis cet ancrage, depuis la force d’avoir bâti ensemble que nous allons aujourd’hui répandre partout cette certitude : LE transfo NE SE FERA PAS !

Nous vous donnons rendez-vous à Saint-Affrique le 21 Mars 2015, pour affirmer tous ensemble que c’est aux habitants, et non à quelques promoteurs mafieux, de décider de l’avenir de leur territoire.

NON AU TRANSFO DE SAINT-VICTOR ET À SES CENTAINES D’ÉOLIENNES INDUSTRIELLES

1Pour tout savoir sur l’éolien industriel : stopeoliennes.over-blog.com

2Réseau de Transport d’Électricité, S.A., filiale d’EDF majoritairement public.

3Du nom des cabanes de la lutte NO TAV dans le Val Susa en Italie.

This entry was posted in General, Non au Méga-transformateur de Saint-Victor !. Bookmark the permalink.