A Flavin : l’enquête se cache

Avec 120 gendarmes ce n’est plus une enquête publique mais une scène de crime…

Des contrôles réguliers jusqu’ à la mairie, cinq!!! pour certains véhicules…

Nous sommes une trentaine a avoir bravé la neige et les quelques 70km de routes aveyronnaise…

Pas une personne ne se rendra à la permanence de la commission d’enquête de toute la matinée.

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.