L’accaparement bureaucratique des terres pour une colonisation par les infrastructures : Les énergies renouvelables, l’Amassada et résistances dans le sud de la France

Nous partageons ici l’étude d’Alexander Dunlap basé sur un travail de terrain qui s’est déroulé en Aveyron entre mars 2018 et juillet 2019, ainsi que sa traduction en français. Un grand merci aux traductrices !

Alexander Dunlap est chercheur post-doctoral au Centre pour le développement et l’environnement (SUM), à l’Université d’Oslo, Norvège. Travaillant à travers l’anthropologie, la géographie et l’écologie politique, son travail examine de manière critique les transformations policières et militaires, la conservation basée sur le marché, le développement de l’énergie éolienne et les projets d’extraction plus généralement en Amérique latine et en Europe.

Invité à parler à la mairie de St Victor à propos de ses anciennes recherches sur les énergies éoliennes dans Oaxaca et sur les mines de charbons en Allemagne, le conflit autour du transformateur a rapidement gagné son attention. Par conséquent, l’enquête sur le transformateur à St Victor fut entreprise rapidement et de manière inattendue. Des observations participantes, des entretiens semi-directifs et informels furent employés lors de trois visites dans cette région, donnant lieu à 32 entretiens enregistrés semi-directifs et au moins 25 entretiens informels. 30 différentes personnes furent entretenues, en incluant les propriétaires, les maires, les fonctionnaires et plusieurs défenseur.se.s du lieu. Le maire de St Victor, le propriétaire terrien concerné et certains défenseur.se.s du site sélectionnés furent entretenus deux fois, en mars-avril 2018 et 2019. De la documentation primaire et secondaire furent collectées : des articles de journaux, des brochures de l’entreprise, des films documentaires, des sessions de consultations enregistrées et les archives de la mairie de St Victor sur RTE.

Bureaucratic land grabbing for infrastructural colonization

Traduction: L’accaparement bureaucratique des terres pour une colonisation par les infrastructures

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.