Ce n’est qu’un début, continuons l’AMASSADA

Depuis 2014 (construction de la première maison sur la Plaine à St Victor et Melvieu) l’Amassada n’a pas ménagé son énergie artisanale pour s’opposer à l’industrialisation des énergies menée en France et de par le monde par EDF et RTE. Petit à petit, la Commune libre de l’Amassada s’est développée pour accueillir habitants.e.s, voisins.e.s, amis.e.s, réflexions, conférences, films, concerts, fêtes du vent et dénoncer l’arrogante mascarade de la transition énergétique. A l’automne 2019, une association de malfaiteurs (préfète, gendarmerie, RTE et leurs sous-traitants) a eu raison de ce lieu de rencontre et de lutte.

Depuis, l’Amassada en exil panse ses plaies (territoire meurtri, inculpations, procès) et pense la suite de l’histoire. Mais ne nous contentons pas de la penser. L’histoire est celle qu’on fait. C’est dans cet état d’esprit que l’Amassada fait un appel à soutien, sous toutes les formes.

Même en temps de pandémie, les frais de justice, les amendes et autres tracas financiers continuent de pleuvoir alors que les événements comme les concerts, les fêtes du vent, les repas qui remplissent la caisse de bord sont très compliqués à organiser.

Vous avez été très nombreux.se.s à vous engager et à soutenir… Continuez à rejoindre l’Amassada et à l’aider. Chèques et virements à l’association « ALABOUGIE» 16 rue Voltaire, 12400 St Affrique

Sachez aussi que de belles surprises se préparent avec de nouvelles occasions de se revoir et de nouvelles rencontres.

Pas res nos arresta !

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.