La mascarade de l’enquête publique ou l’urgence de réagir

Pour télécharger un fly en version pdf plus facile à imprimer, cliquez ICI.

En 2009, RTE affichait sa volonté de construire un méga-transformteur aux alentours du village de Saint Victor pour évacuer au loin l’électricité que les promoteurs éoliens promettaient de fournir en érigeant près d’un millier de ces gigantesques machines industrielles. Le maire de l’époque donne son accord en catimini, faisant fit des villageois, et le projet de méga-transfo est validé sur le lieu-dit la plaine, dans les hauteurs de saint Victor. RTE pensait sans doute que cela serait facile… C’était sans compter sur la mobilisation des habitants, des associations, de la nouvelle équipe municipale et de tous ceux qui luttent ici et ailleurs contre le saccage de nos territoires par les éoliennes industrielles, les lignes THT et tous ces grands projets imposés.

Il y a eu des rencontres, des débats, des soirées, des chansons, des manifestations, des bâtiments, autant de remparts qui ont fait pierre après pierre reculer le projet. Mais RTE n’entend pas, RTE ne renonce pas, et il s’apprête à lancer leur enquête publique, dernière étape légale avant les expropriations et le début des travaux. Mais nous sommes toujours là, et tous ensemble nous disons NON, nous ne voulons pas de l’enquête publique, nous ne voulons pas du transfo. C’est cette vérité que nous voulons affirmer, et nous n’avons pas besoin d’une soi-disant consultation citoyenne pour le savoir. C’est pourquoi nous ferons tout ce qu’il est possible pour empêcher RTE d’avancer et de faire son transfo.

Pour répondre à cette mascarade qui voudrait nous réduire à des statistiques, nous avons choisis et la vie et la lutte : de nombreux rendez-vous sont déjà fixés, d’autre viendront sans doute s’y ajouter, plus nous seront nombreux, plus nous seront forts. VENEZ, ce n’est pas du vent, c’est le moment !

Au programme :

  • Pour nourrir nos esprits et affiner nos stratégies, le 2 Nov rencontre avec Yannick Ogor, auteur du livre « le paysan impossible, récit de luttes » à 20h à la salle des fêtes de Saint-Victor
  • Pour affirmer publiquement notre opposition au transfo,  grand rassemblement le samedi 4 Novembre à 11h place de la liberté à Saint- Affrique (attention ! c’est bien place de la liberté et non devant la mairie comme indiqué sur l’affiche).
  • pour se préparer, le 5 Nov à 16h, assemblée de la lutte avec tous ses acteurs à la salle des fêtes de Saint-Victor.
  • pour « accueillir » l’enquêteur et dénoncer la mascarade de l’enquête publique, les 6 et 7 Novembre rdv à Saint Victor à partir de 9h
  • Pour nourrir nos esprits et affiner nos stratégies, le 9 Nov « l’imaginaire des réseaux, une brève histoire des technocrates français », une conférence de terminator studies à 20H à la salle des fêtes de Saint-Victor
  • Pour la deuxième venue à saint Victor du commissaire enquêteur, le 2 Décembre « pot de départ » avec un rdv à Saint victor à 9h, rebelote on fait bloc !
    …suivi d’une grande manifestation à Saint-Affrique à 15h Place de la Poste, en lien avec l’ensemble des collectifs qui luttent ici et ailleurs contre les grands projets imposés.
    Pour fêter ensemble l’annulation de l’enquête publique pour cause de projet inutile, un concert à l’Amassada le soir sous les nouvelles halles.

En continu tout le mois, nous serons présent.e.s sur le marché de Saint-Affrique tous les samedi matin.

Et on finit les chantiers commencés à la fête du vent (enduit/couverture de la nouvelle maison et couverture/bardage des halles) tout au long du mois à l’Amassada

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.