RTE : la débandade !

 

Mardi 7 novembre, nous étions 200 réunis derrière une muraille de paille pour refuser l’enquête publique. Le village est couvert de banderoles, aussi bien sur les balcons des maisons qu’au sommet de la tour de veille du village.

A 14 heure le tocsin retenti annonçant l’arrivée du commissaire enquêteur.

Les chants fusent de toute part et la détermination se lit sur tous les visages. Le Commissaire se saisit d’un porte voix qui n’aura pas le temps d’émettre le moindre son, couvert par l’alarme du notre.
En quelques minutes l’enquêteur est défait et est repoussé jusqu’à sa voiture sous les chants et les vivats d’un village en résistance.

Dans la foulée, c’est les dossiers de l’enquête qui sont sortis de la mairie et jetés dans les flammes. La maquette du projet est amenée aux poubelles du village enterrant le projet dans le seul endroit qui semble être sa place.

Le transfo ne se fera pas , l’enquête n’aura pas lieu.

PAS RES NOS ARRESTA

Retrouvez les articles presse, vidéo et émissions dans la rubrique revue de presse du blog.

(entrée du village)

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire